09/11/2006

Beuh...

Savez quoi ? Même l'aerobic sur The Rasmus, pourtant géniale, ca remonte pas le moral.
J'sui habituée aux mauvaises notes en latin. Vaccinée. Quand c'est des choses que je sais pas. Mais quand j'ai bien révisé. Que je me suis entrainée. Un 9/20, c'est pas agréable. Et pourquoi j'ai eu ça ?
A cause de mes yeux.
Presque tout le monde le sais maintenant, j'ai besoin de lunettes. Je me dit que ça peut attendre, que je peux tenir sans un bon moment.
Mais quand je me rend compte que j'ai pas vu toute une ligne d'un tableau, et que je fais des fautes d'orthographe et de grammaire pareil, c'est à se pendre.
Franchement, j'ai qu'une envie : refaire se contrôle avec des lunettes ou des yeux en bonne santé. Parce que rater un contrôle alors que je connais tout dessus...
C'ets pire que bruler une bibliothèque. En sachant que même à la télé, je supporte pas de voir une bibliothèque bruler.
D'habitude, quand j'ai pas le moral, je parle à Hector, mon lezard en plastique, ou à mes amis. Là j'ai envie d'une chose : un bon bain seule.
Que tout ceux qui pensent qu'une mauvaise note c'est rien, ben j'aimerais bien les voir à ma place. Surtout avec ce qu'il se passe demain. La plupart le savent déjà. Pas envie d'y aller....
Au fait, j'ai rabatu le caquet d'un crétin d'ado. Je rentre chez moi. Devant moi, une amie s'arrête ( l'est plus jeune que moi pour info ) et m'attend. Elle me glisse " Pas très rassurants ces gars là bas...tu veux bien que je reste avec toi ? "
Je suis pas la plus forte des filles, mais je me suis dit * Baaah il vont rien me faire, et si ils l'embète, je fais détaler la petite et c'est bon* Puis je le vois, cet ado boutonneux .
Il m'attend à la grille du stade, et me lance " Comme je le pensais. Belle de loin mais loin d'être belle ". Pour info, je connais bien ça. Avec le père que j'ai, je sui prévenue.
2ement, je me prend pas pour miss Monde. Je me trouve pas particulièrement belle, mais si il ya bien UNE chose que je ne supporte pas...c'est qu'on me le fasse remarquer. Alors je lui lance " Pff le jour où tu seras un peu plus poête, appelle moi. Crétin. " Il grimace, rit sans vraiement en avoir envie, puis s'éloigne avec sa bande d'amis.
Pour une fois, j'étais fière de moi. Suis rentrée tranquillement chez moi, mon amie aussi, fin de l'histoire. N'empèche, je le revois, je le massacre. Au sens figuré, bien sûr...
0411a

19:41 Écrit par Viall | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Raaah ces jeunes... Pfff quel crétin... loin d'être belle ? Toi ? On te mettrait un sac poubelle sur la tête que tu serais encore superbe ! Je mettrai plus les T-shirts que tu m'as piqués parce que quand je les porte moi on dirait un sac à patates ! Pff... en tout cas bien vu la répartie !

Écrit par : Mélie | 11/11/2006

MA soeur ? Un sac à patate ? Je vois pas où t'es allée chercher, ça, Mélie... Pour la répartie, suis tellement habituée aux jeux de mots de Papa que c'est sorti tout seul XD^^

Écrit par : Viall | 11/11/2006

Les commentaires sont fermés.